Les journalistes scientifiques, Salma et Mohamed