A propos du projet

Rédigé le 20/05/2019
Jean-Luc Vander Borght, professeur au Lycée Martin V


Etty Hillesum, une femme européenne d’avant-garde 

Dans le cadre d’un projet scolaire du cours de religion de 5ème de M. Vander Borght, projet qui concerne aussi l’Education à la Philosophie et à la Citoyenneté, nous avons travaillé sur la mémoire du passé et sur le thème démocratie ou barbarie.

 



Les élèves se sont informés sur la Shoah et ont travaillé les écrits d’Etty Hillesum. Etty est une jeune juive hollandaise morte dans les chambres à gaz d’Auschwitz en 1943. Elle nous a laissé des cahiers personnels et une correspondance, le tout rassemblé dans le livre « Une vie bouleversée ». Elle nous montre un chemin saisissant.  Au cœur de l’horreur, elle n’arrêtera pas de dire : « Et surtout ne désespérez pas en pensant à moi, je trouve la vie belle et riche de sens ». Son secret, aller chercher au fond de son être, grâce à l’aide d’un thérapeute et ami, la source de la Vie qu’elle appelle « Dieu » et sans cesse, elle cherchera à libérer cette Source pour en rayonner autour d’elle et pour aller jusqu’au don absolu d’elle-même.



Un des aspects du projet a été la participation des élèves à un nouveau film « Etty Hillesum, une femme européenne d’avant-garde » tourné avec le réalisateur André Bossuroy.

Quelques élèves ont aussi participé à une émission radio et à une émission TV consacrées à Etty et diffusées sur la RTBF dans le cadre de l’émission « Il était une foi, En quête de sens ».

Ce projet scolaire s’est aussi fait en collaboration avec le Centre Carpe Diem : Mme Françoise Thyrion-Denis, lors des journées retraites. Il s’agissait aussi de se mettre dans les pas d’Etty pour partir à la découverte de soi et de son intériorité, de l’autre et du tout autre, par des techniques de méditation et de gestion du stress, par des échanges à deux et en petits groupes.



Enfin, l’apothéose du projet fut de transmettre un peu de tout cela lors d’une après-midi organisée en collaboration avec les professeurs d’histoire du dernier degré, pour les 238 élèves de rhétos et 30 élèves de 5ème option histoire 4hrs. Ce fut l’occasion de leur parler d’Etty Hillesum, mais surtout d’écouter le témoignage poignant en direct de Paul Sobol, un des derniers rescapés d’Auschwitz.



Les illustrations de cet article sont l'oeuvre de l'artiste berlinois Roman KROKE pour le film Etty Hillesum.

Les écrits d'Etty Hillesum ont été publiés dans le livre "Une vie bouleversée" (Ed. Seuil). Etty avait un talent d'écrivain. Dans ses écrits, elle espère "avoir un petit mot à dire à propos de cette époque pour les générations futures". Ses écrits seront publiés pour la première fois en 1981 et sont aujourd'hui traduits en 18 langues.